La Carpe En Questions

Toutes les questions que se pose un débutant de la pêche à la carpe

   mar 01

Vent et pluie alliés ou ennemis de la pêche à la carpe ?

Une bonne session de pêche ne vaut que si elle est bien préparée. Pour cela il est essentiel de se renseigner sur la météo du lieu ou l’on compte se rendre. L’alimentation des carpes est influencée par les changements atmosphériques.

Le vent

La pression atmosphérique, les basses pressions, la lune, ou encore le vent sont des acteurs prépondérants pour la pêche de la carpe.

Un vent fort apporte une oxygénation de l’eau extrêmement bénéfique en ce qui concerne l’appétit des carpes.

  • Lorsque celui-ci se lève, bon nombre de carpes sont alors tentées de suivre le sens du vent, ce qui provoque le rassemblement accru de poissons dans un même secteur. On remarque alors que la vase est brassée et que cela libère de la nourriture naturelle, ce qui a pour effet de troubler l’eau, il faudra alors adapter votre montage devenu difficile à repérer par les carpes (même les plus méfiantes). Il devient donc en général beaucoup plus facile de les capturer, c’est donc un bon point.
  • Lorsque le vent est déjà établi à l’arrivée du carpiste, il faut être vigilant parce que la présence de la nourriture depuis plusieurs heures sur le secteur, ne doit plus autant attirer les carpes et leur localisation est d’autant plus difficile.
  • Si le vent souffle depuis plus de 24 heures, sa présence n’a plus aucun effet bénéfique pour le carpiste et sa recherche de poissons.
  • Un vent chaud venant du sud ou du sud-ouest, en été est un bienfait, alors qu’en hiver, il ne donnera pas plus envie aux carpes de sortir de leur lieu de repos pour venir sur votre coup.
  • Un vent froid venant du nord, de l’est ou du nord-est, n’est pas bon pour la pêche car il influence la température de l’eau en l’abaissant et en coupant l’envie de se nourrir aux carpes, que se soit en été ou en hiver. Il peut cependant s’avérer un allié si il permet de mettre fin à une période particulièrement chaude (canicule) ou les poissons sont inactifs.

En conclusion, les informations ci-dessus sont à connaître, mais la pêche renferme son lot de surprises dont il faut tenir compte lorsque l’on entame une session de pêche à la carpe.

La pluie

En ce qui concerne la pluie, et encore mieux, les orages et les heures qui suivent sont du pain béni pour les carpistes. L‘eau est oxygénée et cela rend le poisson moins méfiant, il est évident que c’est sous une pluie battante que l’on peut faire les plus belles sessions de pêche à la carpe.

Anecdote personnelle

 

Poste N°1 PlanDeau Hector Lapeyrouse Ain

 

Mon conjoint et moi-même sommes allé pêcher un poste de plan d’eau de notre région (01) un week-end de la mi octobre 2010, la pluie s’est invitée à notre session le samedi après-midi et la nuit suivante pour laisser la place à un vent froid, nous avons pêché 32 carpes pour un poids total de 220 kg, j’ais même battu mon record personnel une belle carpe miroir de 12,8kg. !!!

Nous avions pêché ce poste quelques mois auparavant en juin pour être précis et nous n’avions fait que 20 prises pour un poids total de 159kg, il avait plut le samedi après-midi et ensuite le vent s’était levé, j’allais oublier de citer le poids de la carpe que mon conjoint à extirpée de ce plan d’eau : 16.2kg (beaucoup mieux que moi mais plus d’expérience ont fais la différence).

Ce plan d’eau a été pêché 3 fois en 2011 avec a chaque fois un temps beau et chaud mais sans vent, les prises ont été de 7, 17 et 18 poissons, leur poids d’une moyenne de 6.5kg.

Mes notes ne sont pas assez précises pour donner la direction du vent (je vais devoir m’appliquer pour les prochaines sessions), mais on remarque qu’il nous a été largement favorable.

En conclusion, le vent et la pluie peuvent s’avérer de bons partenaires, mais il faut également prendre en compte une forte pression de pêche sur un plan d’eau. En effet la capacité d’apprentissage des carpes, fait que des poissons piqués à plusieurs reprises vont évolués différemment du « standard » et ne pas suivre le groupe.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

6 Comments

  1. Ercan dit :

    C’est vraiment un cngaare, ils n’ont aucun respect pour l’animal vivant, je ne comprends pas que les autorite9s ne font rien pour empeacher cette he9catombe c’est un assassinat pur et simple, et ont est fier de se faire photographie9 avec cette boucherie honte e0 c’est soi-disant peacheurs quand ils n’auront plus aucun spe9cimen ils seront les premiers a crie9s au scandale, honte e0 toi peacheurs sans respect de la faune aquatique, Honte e0 toi !!!!!!!!!!!!!!

    • Karine D. dit :

      Il faut différencier la pêche traditionnelle et le « no-kill » (la remise à l’eau systématique des carpes) que pratique la majorité des carpistes, et évidement que je pratique moi-même.
      Je ne verrais pas l’intérêt de me munir d’un tapis de réception, si c’était pour prendre une photo et tuer le poisson ensuite !!!
      Les montages sont étudiés pour ne pas entrer dans la gueule du poisson.
      Peut-être faudrait-il te renseigner un peu avant de critiquer … je ne peux pas complètement te jeter la pierre, avant de pratiquer cette forme de pêche, je ne savais pas que cela pouvait exister.
      Merci tout de même pour ton commentaire, il m’aura permis de me rendre compte que parmi les nombreux articles manquants à ce blog, il en est un qui aura sa place très bientôt : Qu’est-ce que le « No-kill » ?

  2. Mihai dit :

    Merci de toutes ces pre9cisions qui anetroppt beaucoup, je n’avais pas tous les e9le9ments et avais juste e9te9 choque9 par cette vide9o.Et en effet, encore une connerie de notre espe8ce, qui se croit supe9rieure e0 toutes les autres.

  3. malkomix dit :

    Bonjour,
    Moi qui pratique la peche du carnassier, j’ essaie au mieux de ne pas blessé le poisson, encore moins le tuer!! Se que j’aime chez les carpistes (certains!) LE NO-KILL!!! respect du poisson et de son environnement! A chaque session, que du plaisir et de bons souvenirs, des combats bien plus musclé que la plupart des poissons d’eau douce, biensur a part le silure ;-).
    Beaucoup de pecheurs du dimanche nous fons honte! salisent cette belle passion en communion avec la nature!! NE METTONS PAS TOUS LES PECHEURS DANS LE MEME PANIER! Maintenant c’est la carpe que je peche :-) cette passion coute la peau des fesses mais ne decois pas ces passionnés en qualité et en sensation forte.

  4. Phil Vaillant dit :

    Salut

    Je me suis remis à la pêche depuis environs trois mois après un arrêt de presque 30 ans , ce qui fait une bonne pause .
    Je reconnais parfaitement ce plan d’eau ou j’ai péché par deux fois récement , j’étais au courant que des carpes de plus de 10 kilos étaient présentent dans ce plan d’eau mais je n’en ai pas sortis encore bien qu’une de celles ci , je pense se soit retrouvée au bout de ma ligne mais s’est décrochée à une vingtaine de mètres sans que je puisse me faire une idée de sa taille qui devait être respectable vu la courbe du lancer .
    J’ai fais deux session avec mon frère en journée seulement pour l’instant .
    Environ 80 Kilos la première pour 16 prise et 72 la deuxième pour 11 prises sur ce même poste .
    La technique de pèche est importante au vu des deux sessions .
    L’esche aussi car suivant l’endroit du lancer le poison répond plus ou moins bien .

    Peu être auront nous le plaisir de nous croiser sur ce plan d’eau à l’avenir :)

  5. Vince32 dit :

    Le mihaj il a rien comprit le pauvre … Faut pas s’ emballer comme ca !

    C’ est une vidéo de pêche industrielle qui devrait te faire révolter , pas la pêche si spéciale qu’ est la carpe !

    Certains pêcheurs méritent quand même d’ être châtié parceque le mot poubelle ou développement durable ca ils connaissent pas !! Laisser du plomb , pêcher au sel c’ est pareil .

    Il vient de se mettre à pleuvoir grave après une matinée ensoleillé . Espérons que ca morde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>